L’hygiène des mains, un geste qui sauve des vies

L’équipement  pour PLM  répondant aux normes disponibles en ALGÉRIE
12 septembre 2018
L’HYGIÈNE DES MAINS AU CŒUR DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES
28 janvier 2019

L’hygiène des mains, un geste qui sauve des vies

DESINFECTANT, PRE-DESINFECTANT ,DESINFECTANT A FROID , DESINFECTANT DES SURFACES SOL ET SURFACE SPRAY , DSVA , DVA ,DESINFECTANT DE HAUT NIVEAU , STERILISATION , 50ML CARTOUCHE DSVA , CARTOUCHE PERCUTABLE , DESINFECTANT PAR VOIE AERIENNE , DESINFECTAION DE L’AIR , LOTION , LOTION HYDRO-ALCOOLIQUE , NORMES OMS , GEL : HYDRO-ALCOOLIQUE 90° D’ALCOOL , 70° , DERMALCOOL , SC JOHNSON , HYDRO ,ALCOOLIQUE ,PURBAC ,APPAREIL DSVA ,APPAREIL ,DISTRIBUTEUR GEL ,DISTRIBUTEUR A COUDE , NEBULISATEUR , ULVERESATEUR

L’hygiène des mains, appliquée aux moments opportuns, sauve des vies. Cette année, l’OMS axe sa campagne pour l’hygiène des mains sur la prévention des infections associées aux soins. Un moyen de rappeler le rôle important de l’hygiène des mains, pour protéger des vies, dans l’environnement médical et hospitalier.

D’après l’OMS, les infections associées aux soins (IAS) touchent des centaines de millions de patients dans le monde chaque année. En cette époque de résistance aux antimicrobiens, l’hygiène des mains est l’une des méthodes les plus efficaces pour réduire le nombre de ces infections à moindre coût[1].

L’OMS estime qu’une meilleure pratique de l’hygiène des mains pourrait entraîner une diminution de la transmission de pathogènes au cours des soins de 50% et plus[2], et sauver 5 à 8 millions de vies. Pourtant, 61% des professionnels de santé ne pratiquent pas correctement l’hygiène des mains[3].

A l’hôpital, je garde les mains toujours propres

Un patient hospitalisé présente un risque plus élevé de développer des infections, du fait de l’acte chirurgical, mais également qu’il parce qu’il est affaibli par la maladie ou l’opération.

De façon générale, l’hygiène des mains en milieu hospitalier peut avoir de réelles répercutions sur la qualité des soins par la préservation du potentiel immunitaire des patients mais aussi du personnel soignant.

Prenez le temps de regarder ce film très court « La vie est entre nos mains » consacré à Thérèse, Infirmière.

Ces infections parfois graves, comme l’état septique (infection généralisée), sont à l’origine de prolongements de la durée du séjour en établissement de soins, de coûts importants pour les patients et leurs familles, et pour les systèmes de santé. Elles sont aussi responsables de très nombreux décès[4].

La transmission d’une infection se fait suite au contact avec le patient ou les objets inertes de son environnement immédiat. Il faut savoir que les organismes survivent pendant plusieurs minutes sur les mains. En l’absence d’un lavage de mains approprié (ou d’un agent efficace), la contamination se transmet à un autre individu (patient ou personnel soignant) ou à son environnement.